Rechercher
  • Jacques Uberti

La formation professionnelle s'invite en Roumanie - Interview de Simon Valdenaire


Bonjour Simon,

Vous avez fait partie des 17 élèves qui ont effectué leur stage de terminale à l'étranger.

Cette mobilité est la cinquième période de formation en milieu professionnel que vous avez effectué durant votre formation.

-Pensez-vous qu'il est important de pouvoir faire un stage en Europe?

Oui, c’est important de pouvoir effectuer un stage en Europe, surtout pour le métier de serveur. J'ai pu observer de nouvelles façons de travailler, j'ai découvert des produits locaux.

Bien que la France possède une diversité de produits, il est important de découvrir ceux des autres pays européens ainsi que leur culture.

Quelles difficultés avez-vous rencontré ?

La difficulté principale que j’ai rencontrée à l'étranger concerne l'aspect linguistique.

Parler en anglais toute la journée et à tout le monde, aussi bien lors des tâches quotidiennes, " au supermarché, dans les transports en commun, à la réception de notre logement" mais aussi sur mon lieu de stage[...].

Avez-vous progressé au niveau linguistique?

Oui, car aujourd'hui j'ai plus de facilité à parler l'anglais. J'ai donc fait des progrès.

Pensez-vous repartir travailler à l'étranger après votre examen?

Le séjour d'un mois en Roumanie m’a donné envie de continuer de voyager à l’étranger, afin de découvrir de nouvelles cultures et spécialités du pays, mais aussi pour transmettre le savoir-faire français dans le domaine de la restauration.

Quels sont les conseils que vous donneriez aux prochains élèves qui partiront en septembre à Bucarest?

De


n'avoir aucun préjugé sur la Roumanie. Ce pays est surprenant, Il y a tant de belles choses à découvrir et de belles rencontres à faire auprès de la population locale..


0 vue

Institut français de Roumanie 

77 boulevard Dacia, 020051 Bucarest, Roumanie

© 2017

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now