Rechercher
  • Jacques Uberti

Les finalistes du Concours du Centenaire partagent quelques impressions sur leur séjour en France


Nous avons gagné le premier prix au concours des négociations simulées du Traité de Saint – Germain – en – Laye, en représentant l’Autriche qui a pratiquement tout perdu à la fin de la Première Guerre Mondiale.

Dès notre arrivée, nous avons été attendues à l’aéroport par M. René FAURE, le président de l’association Mocapi1 et M. Denis REYMANN, le trésorier de l’association qui nous a accueilli chez lui pendant notre visite. Comme nous sommes arrivées assez tard, nous avons pris le dîner avec les deux membres de l’association chez monsieur Reymann et le « plan d’action » nous a été présentée : ce que l’on va visiter et quand!


Le séjour en France que nous avons gagné nous a offert la chance de découvrir l’autre côté de l’histoire, les racines et les cicatrices de la Première Guerre Mondiale. Avant tout, l’histoire que l’on peut trouver dans livres est plutôt subjective, car chacun d’entre nous la raconte de sa propre perspective. Mais quelle est en fait la réalité de la Première Guerre Mondiale ? C’était l’évènement qui a laissé les séquelles les plus lourdes. Même si certains villages ont été reconstruits après la guerre, d’autre ne l’ont pas été par souci de mémoire, mais aussi en raison de la présence de munitions non-explosées et de sols bouleversés et pollués. Sa durée, son étendue, sa dimension industrielle, son bilan humain ne se distinguent pas des autres conflits de l’humanité. Elle a été le résultat inévitable des rivalités entre les puissances de cette époque-là. Tout a été démesuré : la durée, la brutalité, les ravages, la souffrance et aussi le courage.


Le contexte historique de notre visite a été complété par le contexte social que nous avons eu la chance de découvrir. Des personnes aimables, prêtes pour faire n’importe quoi pour que notre séjour soit remarquable : une atmosphère pleine de chaleur, une maison comme le nôtre et des hôtes comme des parents. Maintenant, tout ce que nous pouvons dire est un grand merci. Nous vous remercions pour la chaleur, pour l’amabilité, la générosité et pour les gens que vous êtes. Nous sommes ravies de cette expérience et de la chance de participer à ce concours, en donnant ce que nous avons eu de mieux.

Nous avons appris comment travailler en équipe, comment structurer les informations reçues pour créer un discours captivant, et, finalement, comment plaider devant un jury.


0 vue

Institut français de Roumanie 

77 boulevard Dacia, 020051 Bucarest, Roumanie

© 2017

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now